Diabète de grossesse : les causes et comment le soigner ?

Aujourd’hui, je viens vous parler d’un sujet qui touche 2 à 6% des femmes enceintes en France : le diabète gestationnel. En ce qui me concerne, pour mes deux grossesses, j’ai eu la chance de ne pas en avoir. Malheureusement, toutes les femmes enceintes ne sont pas cette chance. Un problème qui ne doit pas être pris à la légère. Faisons le point ensemble sur les choses à savoir sur ce diabète et comment le traiter.

conseils-diabète-gestationnel-grossesse-femme-enceinte

Le diabète de grossesse, qu’est-ce que c’est ?

Pour rappel, le diabète, c’est quand le taux de sucre dans le sang est plus élevé que la normale. Certaines femmes n’étant pas diabétique le deviennent pendant la grossesse, c’est ce que l’on appelle le diabète gestationnel. Il faut savoir que la plupart du temps, ce diabète disparaît après la grossesse.

Il est découvert lors des consultations gynécologiques. Pour toute femme enceinte, une recherche de sucre dans les urines est prévue lors des consultations mensuelles du suivi de la grossesse. Un dépistage du diabète gestationnel est alors proposé si du sucre est découvert dans vos urines ou si vous présentez certains facteurs de risques. Chez les femmes en surpoids ou en obésité, le test est alors obligatoire vers les 6 mois de grossesse.

Quelles sont les causes de ce diabète ?

Plusieurs facteurs peuvent être la cause d’un diabète gestationnel, parmi eux, le surpoids, les grossesses tardives (après 35 ans) ou encore la présence d’un diabète de type 2 dans la famille. D’autres raisons ont déjà été constatées comme le fait de prendre un médicament à base de cortisone de façon régulière, souffrir du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ou encore d’acanthosis nigricans (décoloration de la peau souvent brunâtre au niveau du cou et sous les bras).

Il ne faut pas prendre à la légère ce diabète qui peut causer plusieurs désagréments pour vous comme un accouchement par césarienne, une anxiété liée à l’annonce du diagnostic, une récidive lors d’une prochaine grossesse ou encore de l’hypertension artérielle.

Pour le bébé, si le diabète n’est pas traité pendant la grossesse, il risque une macrosomie (un poids de naissance supérieur à 4kg), une hypoglycémie (glycémie trop basse) à la naissance, des malformations nerveuses ou cardiaques ou une mort foetale in utero (dans les cas les plus graves).

Pas très joyeux donc…

diabète-gestationnel-conseils-grossesse-femmes-enceintes

Comment se soigner ?

Heureusement, il peut se soigner ! Une fois le diagnostic posé, comme tous les diabétiques, vous devrez surveiller votre glycémie tout au long de la journée. Il est nécessaire de maintenir cette dernière à 0,92 g par litre de sang à jeun.

La première mesure mise en place par le médecin est un régime diététique avec l’aide d’une diététicienne. Ensuite, une fois ce régime adopté, il faut réaliser des dosages de glycémie plusieurs fois par jour et consigner les résultats dans un carnet de glycémie pour permettre au médecin de suivre l’évolution. Pour vérifier votre taux efficacement, vous trouverez notamment en pharmacie en ligne sur des pages dédiées comme celle-ci, des articles utiles pour les personnes atteintes de diabète, comme un glucomètre ou bandelettes pour mesurer la glycémie.

Si ces mesures ne sont pas assez efficaces, le diabétologue et l’obstétricien peuvent décider de la mise en place d’un traitement à base d’insuline. Il permettra alors de mieux réguler ces glycémies. Ce traitement peut paraître lourd, mais il est indispensable pour éviter toutes complications pour vous ou votre bébé.

Quelle alimentation adopter pour réduire le diabète ?

Gardez en tête qu’une alimentation équilibrée est primordiale pour contrôler vos glycémies. Pour chaque repas, la qualité de glucides sera contrôlée, mais il ne faut surtout pas les éliminer complètement.

Vous serez donc accompagné d’un ou une nutritionniste qui vous aidera à établir votre alimentation selon vos besoins. Il vous conseillera sur les nutriments à intégrer à votre alimentation comme les protéines, le fer, l’acide folique, la vitamine D, le calcium ou encore les acides gras essentiels.

Afin de vous aider un peu, voici une idée de menu:

  • Petit déjeuner: du pain aux céréales et de la margarine, un thé sans sucre, un yaourt nature et un fruit sans sucre ajouté.
  • Déjeuner: vous pouvez prendre des asperges vinaigrette, des haricots verts, carottes et du riz et enfin un fromage nature sans sucre accompagné d’un fruit.
  • Goûter: collation composée d’un yaourt nature et d’une pomme.
  • Dîner: un œuf dur avec des épinards, une part de fromage de chèvre, une portion de pain et une compote sans sucre.

Avoir un enfant en bonne santé et une grossesse qui se déroule parfaitement est tout à fait possible avec un traitement adéquat et un suivi médical régulier alors ne paniquez pas, vous n’êtes pas les seules et tout se passe très bien la plupart du temps malgré ce problème !

Et vous les (futures) mamans, avez-vous eu du diabète gestationnel ?

Des bisous ♥

Suivre:
Partager:
Création de contenu en collaboration avec S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vous recherchiez quelque chose?