Le diable s’habille en Orchestra…(Ou l’histoire du Terrible Two) !

Hello les filles,

Je suis ravie de vous retrouver pour un nouvel article maternité ! J’adore rédiger ce type d’articles. Partager avec vous mes fresques parentales me fera toujours autant rire… Enfin, ça dépend le sujet hein ! L’allaitement, l’envie d’avoir un deuxième enfant, la culpabilité parentale… J’en ai abordé des thématiques diverses et variés. Certaines plus sérieuses et d’autres plus drôles… comme celle d’aujourd’hui !

humeurs-marternité-terrible-two-enfant-2-ans-blog

Je pense que le titre est assez explicite pour que vous ayez deviné de quoi nous allons parlé aujourd’hui. Du terrible Two, of course !!! Pour les mum-to-be qui ne sauraient pas de quoi je parle, il s’agit d’une période non-déterminée qui pousse le jeune enfant à devenir un véritable démon. Le « Terrible Two » arriverait sans crier gare vers les 2 ans du dudit jeune enfant.

Quand j’étais moi-même enceinte de mon ainé, Estao, je m’étais renseignée sur ce phénomène (presque) inexpliqué. J’aimais prendre mes devants à l’époque ahah ! En bonne naïve que j’étais, je m’étais persuadée que ça ne m’arriverait pas à moi. Que mon bébé serait à vie mon gentil petit bébé d’amour, sage, obéissant… Bref, adorable !

Pfff, tu parles ! C’est vers 18 mois, un peu plus tôt que prévu, que j’ai vu la Bêêêête remplacer petit à petit et à jamais mon petit bébé. Oui car cela s’est fait progressivement. La Bêêêête est sournoise ahah ! Les débuts ont été soft… Estao commençait à avoir son « petit caractère ». Ça, c’est ce que je me disais en réponse à ses refus de gouter ses plats, de dormir… Bref, de petites choses du quotidien qu’il refusait de faire.

Avec un peu de chantage de petits bisous et beaucoup de patience, il finissait toujours par obéir. Je ne suis pas du genre autoritaire comme maman, mais lorsque je demande à mon enfant de faire quelque chose, c’est à moi de juger s’il doit respecter ce que je lui demande de faire. Mais désormais, ce temps est révolu ! Un simple « bonjour mon chéri, tu as bien dormi ? » me vaut un « nooon » bruyant et catégorique.

Si j’insiste, ce « noooon » bruyant et catégorique est assorti d’un geste vigoureux de la tête. TOUT, absolument TOUT est raison à protester. Parfois, je l’embête en lui proposant quelque chose qu’il adore parce que je connais sa première réponse, ce réflexe de rébellion. Je lui répète une seconde fois en lui demandant s’il avait bien compris, il hésite un instant et finit par accepter. Et moi, je rigole en voyant sa réaction ahah !

C’est devenu un vrai tyran domestique. Après la sieste, je ne peux pas le laisser patienter quelques minutes, le temps que je m’occupe de sa sœur. A grand coup de « mamaaaaaaan !!! », il m’appelle non stop jusqu’à ce que j’arrive. Dans les magasins, dans la rue, au parc… il refuse de me donner la main, préférant courir à droite et à gauche, moi le coursant à toute blinde.

Dernière nouveauté: il fait du chantage à la TV. De temps en temps, pour ne pas dire rarement, je lui mets une seule série disponible sur Netflix, de dessins animés sur Star Wars qu’il adore ! Mais, avec un enfant, il suffit d’une seule fois pour qu’il s’en souvienne. Désormais, il râle pour que je lui mette ses dessins animés, à tel point que si je l’écoutais, Estao ne regarderait plus que ça tous.les.jours.

Bref, quand on a un autre enfant plus petit qui suit les traces de son frère, on finit par perdre patience. Mais, si j’ai bien appris une chose en devenant parent, c’est que la patience, c’est vital pour survivre. Si vous me connaissez maintenant, vous savez que je relativise énormément. Je me dis que cette période est temporaire, qu’elle ne durera qu’un temps… jusqu’à l’adolescence ! –‘

Et vous les mamans, est-ce que vous vivez ou avez vécu la même chose ? Des conseils ? Je prends TOUT ahah !

Des bisous ♥

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vous recherchiez quelque chose?