Être blogueuse et éco-responsable: est-ce compatible ? (partenariat, achat…)

“Être blogueuse et éco-responsable: est-ce compatible ? Vous avez 4H !”

Non, je ne vais pas vous demander de philosopher sur cette question aujourd’hui. C’est moi qui vais me mettre au boulot plutôt ! Il y a quelques mois, j’avais déjà écrit un article qui répondait en partie à cette question juste ici. A l’époque, je me demandais si en consommant moins, ma façon de bloguer et la diversité de contenu que je vous proposais allaient en pâtir. La conclusion de cet article était simple: consommer moins mais mieux. Alors, où j’en depuis cet article ? Partenariats, collaborations, achats… Je fais le point aujourd’hui avec vous. Et qui sait, peut-être que ça pourrait donner des idées à certaines d’entre vous…

sélection-partenariat-conseils-mieux-consommer

Blogueuse, ou créatrice de contenu comme je préfère le dire, c’est être en permanence à la recherche de nouvelles idées et de moyens ou de supports pour les exprimer. Sans cela, c’est impossible de créer du contenu de qualité. Au début de ce blog, en 2011, devant la quantité non négligeable de makeup que j’avais emmagasiné chez moi, je me suis dit qu’il était temps de partager tout cela, à l’époque, avec d’autres personnes. L’envie de partager et d’échanger mêlée à la passion du style journalistique m’a poussée à démarrer cette nouvelle aventure.

Freiner ses achats “coup de cœur”

Du maquillage, des fringues, des sacs, des chaussures… ça débordait littéralement de mon dressing. Je devais sans cesse faire du tri – qui finissait soit chez Emmaüs soit à la poubelle, pour pouvoir de nouveau remplir mes placards avec de nouvelles fringues, du nouveau makeup, des nouvelles chaussures etcétéra etcétéra. Cette période s’est définitivement arrêtée quand je suis devenue maman. Le manque de place, un désintérêt partiel et de nouvelles perspectives m’ont poussée à revoir ma façon de consommer.

J’ai réfléchi à ce qui me poussait à l’achat. Dans 80% des cas, mes achats étaient des achats “coup de cœur”. Celui qui vous ferait dépenser des sommes folles sur le moment et que vous regrettez dans l’heure qui suit. Cette dépense était alors remisée au placard, encore étiquetée, pour ne jamais être utilisée au final. Dernièrement, j’ai fait le tri dans mes placards. J’ai retrouvé des vieux rouges à lèvres, mascaras, vernis… à peine portés que j’ai du jeter car ils étaient périmés. J’en ai mal au ventre de voir tant d’argent dépensé par le passé pour finir à la poubelle.

Sélectionner ses partenariats avec soin.

Ce nouveau point de vue m’a également poussée à revoir mes collaborations, notamment les envois de produits. Quand j’ai rédigé l’article “Moins consommer=moins bloguer ?”, je ne recevais pas autant de propositions de portage qu’aujourd’hui. A l’heure où je vous parle, c’est autre chose. J’en reçois de plus en plus au quotidien. Au tout début de mon Blog, j’aurai été folle de joie de recevoir ce genre de propositions. Désormais, je ne les accepte uniquement que si le concept et le produit m’intéressent vraiment.

Le but étant de m’en servir dans mon quotidien et de vous en parler par la suite. Je pense également à vous en vous organisant de chouettes concours pour vous faire découvrir ces produits que j’ai la chance de recevoir. De ce fait, je n’accepte qu’une petite partie de ces demandes de collaboration. Les autres, comme celle avec Aliexpress ou Née Jolie par exemple, sont systématiquement refusées. Je ne me retrouve plus dans ce genre de produits.

Je me vois mal les recevoir pour en faire un article puis les remiser au placard. C’est terminé ça. Mon interface sur Hivency prouve bien mes dires: entre les pilules pour faire pousser les cheveux, les rouges à lèvres, les calendriers et autres objets diverses et variés, je pourrai en accepter des choses rien que pour créer du contenu. Mais la qualité de mes partenariats révèle aussi la qualité de mon contenu. Mieux consommer c’est également mieux bloguer ! 😉

Maitriser ses dépenses.

Dorénavant, je réfléchis bien en amont avant d’acheter quoique que ce soit. Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? Vais-je vraiment le porter ? Cet achat va-t-il durer dans le temps ? Le rapport qualité/prix est-il justifié ?… Si toutes ces questions sont validées, alors je cède. Et dites-vous bien que c’est radical ! J’ai diminué par 2 mes dépenses. Autant d’argent que je réserve pour d’autres projets plus concrets et moins futiles.

REcycler.

RE-cycler. Pour moi, ce terme est plus qu’évocateur. Il s’agit pour moi de redonner du sens aux objets délaissés par leur propriété. Soit en les donnant aux œuvres caritatives soit en les vendant pour leur donner une nouvelle vie. Je pense au site Vinted par exemple qui surfe sur cette tendance du “ce que tu ne gardes pas, vends le !”. Et puis, en ce qui me concerne, j’ai toujours été fan du vintage. Que ce soit de la déco, de la maroquinerie, des vêtements… Je trouve cela génial de faire revivre des objets délaissés au fil des années. Je me suis aperçue également que le recyclage de ces “vieilleries” était une façon de réfréner le cheval galopant qu’est le consumérisme. Ces objets se transmettent de génération en génération et ils évitent ainsi de dépenser pour d’autres objets, plus contemporains. Sans compter que, personnellement, je trouve ces objets vintage mille fois mieux qualitativement parlant que ce que l’on peut trouver dans les magasins d’aujourd’hui.

Alors, en étant blogueuse/créatrice de contenu, est-il possible de faire attention à ce que l’on consomme ? Pour moi, la réponse est oui. Encore heureux, me direz-vous ! On a toujours le choix. On peut tout à fait maitriser ses dépenses et sélectionner avec soin ses collaborations. Grâce à cette réflexion, je me suis rendue compte qu’en privilégiant la qualité, cela impactait également la qualité du contenu que je vous propose sur mes différents médias.


Et vous les filles, blogueuses ou pas, comment consommez-vous ?

Des bisous ♥

Suivre:
Tu as aimé l'article ?
Like le :
1
Partager:

6 Commentaires

  1. 13 novembre 2018 / 20 h 56 min

    Eh bien moi depuis que je consomme moins et mieux, mais presque plus en réalité…. je n’ai plus beaucoup de contenu à proposer pour mon blog ! Je ne sais plus de quoi parler, en fait !
    Il faut que j’arrive à créer un nouveau contenu

  2. 14 novembre 2018 / 8 h 04 min

    Coucou !
    Je suis totalement d’accord avec toi, il y a tellement d’alternatives et pourtant on peut continuer à bloguer. Je dois avouer que la sélection de partenariat est une bonne chose. En tout cas superbe article et bravo 😉 Bizoux

  3. 14 novembre 2018 / 17 h 40 min

    Ton point de vue est vraiment intéressant.
    J’aime beaucoup ta maxime du “mieux consommer pour mieux blogger” : les conséquences sont directes, ne serait-ce que pour la crédibilité de son univers.

  4. 14 novembre 2018 / 18 h 51 min

    Hello,

    Un très bel article dans lequel je me retrouve énormément. J’ai eu envie depuis peu d’aborder des thématiques plus slow life ou éthique sur mon blog et je me suis posée la même question que toi 🙂

    Bises

  5. 14 novembre 2018 / 22 h 24 min

    J’ai décidé pour ma part de me concentrer uniquement sur le maquillage pour mon blog beauté, parce qu’un fard à paupière vert de nyx ou de je ne sais quelle marque est vert dans tous les cas XD

    Comme je consomme très peu voir pas du tout, je n’achète que lorsqu’un produit est vide de chez vide ou alors un réel coup de cœur que je suis sûre d’utiliser jusqu’à la moelle XD
    Donc je ne propose désormais que des looks, et quelques revues de temps en temps de produits en cours, ou terminés =)

    Donc oui, on peux proposer du contenu sans être dans une consommation extrême, ça demande juste un peu plus d’imagination et de travail =)

    Passe une belle soirée =)

  6. 15 novembre 2018 / 15 h 06 min

    Une belle réflexion que voilà !
    On est souvent “poussé” à la consommation en voyant ce que peuvent accumuler certaines personnes sur les réseaux sociaux, que ce soit grâce à des partenariats ou grâce à leur porte-monnaie. Quand le public est très jeune, il n’a pas toujours le recul nécessaire pour se dire qu’un tel cumul n’est pas une priorité. ça fait donc du bien de lire un article comme le tien qui montre qu’il est important de réfléchir ses achats, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *