L'angoisse du deuxième enfant

by - 12 décembre

blog humeurs angoisse du deuxième enfant avoir deux bébés en bas âge

Ah, la parentalité...Vaste sujet abordé régulièrement depuis la nuit des temps. D'ailleurs, sur ce Blog, c'est une thématique que j'ai moi-même souvent abordé. Souvenez-vous, le dernier en date "Et si on arrêtait de culpabiliser ?" traitait de la culpabilité, notamment concernant l'allaitement, que l'on pouvait ressentir en tant que femme et mère dans notre société. Suite à cet article, j'ai eu beaucoup de retours racontant vos différentes expériences.


Dans l'article d'aujourd'hui, j'ai voulu réitérer l'expérience en vous parlant des sentiments quelque peu contradictoires qui se bousculent en moi en ce moment: l'arrivée de notre fille. En effet, pour celles qui auraient raté l'annonce de cette merveilleuse nouvelle, Romain et moi attendons une petite fille pour février 2018. Dans moins de deux mois maintenant, notre choupette sera parmi nous. Entrant dans mon 8ème mois de grossesse, je ne l'ai pas vu passée. A peine le temps de préparer ces petites affaires, de fêter la première année de notre fils que nous devons déjà anticiper cette nouvelle vie à 4.

Bouleverser ce nouveau quotidien à 3 que nous avons mis des mois à mettre en place, où chacun à trouver son rythme entre les siestes et les nuits d'Estao, la reprise du travail pour Romain, ma nouvelle vie de maman au foyer... Bref, tant de petites choses que nous allons devoir revoir pour intégrer le plus sereinement possible notre fille à notre routine. Bizarrement, ce n'est pas ça qui nous terrifie le plus. Les nuits hachées, l'allaitement, les coliques... Nous savons très bien ce qui nous attend puisque nous sommes passées par là il y a à peine 1 an.

Ce n'est pas non plus l'accouchement. Naïvement, je me dis que le premier s'est tellement bien déroulé qu'il n'y a pas de raisons pour que le deuxième se passe mal - c'est mon côté optimiste qui parle ahah ! L'après par contre, c'est autre chose... Je me pose très souvent cette question: "Vais-je y arriver ?".
Oui, est-ce que je vais réussir à m'occuper quotidiennement de deux enfants en bas âge ? Est-ce que je ne vais pas délaisser mon ainé au profit de ma cadette et devenir une "mauvaise mère" pour mon fils ? Est-ce que la pression de ce nouveau quotidien ne va pas nous exploser au visage ? Bref, vous voyez un peu le genre d'interrogations que je me pose !

Pourtant, ce deuxième enfant, nous l'avons voulu rapproché, Romain et moi. Nous voulions que notre fils grandisse avec un autre enfant dans la famille, contrairement à ce que nous, ses parents, avions vécu pendant notre enfance. Ne plus être enceinte me manquait terriblement aussi. Sentir les petits coups de son bébé, se dire que pendant neuf mois, un petit être grandit en soi... Bref, tant de raisons qui font que j'aime être enceinte - et ce malgré la fatigue et les tracas de femme enceinte hein ! En plus, je n'ai pas de raisons de me plaindre. Notre fille va parfaitement bien et c'est une fille ! Je rêvais d'en avoir une et c'est le cas. 

Cependant, malgré tout ça, j'ai l'impression de me mettre toute seule une énoooorme pression pour l'arrivée de notre princesse. Tellement peur de mal faire ou de trop bien faire et d'en pâtir ou pire d'en faire pâtir mes enfants... Bref, je sais que les débuts de cette nouvelle vie à 4 risquent d'être compliqués. C'est ce que nous avons vécu à l'arrivée de notre fils. Mais, quand je fais le bilan de tout ce que cela nous a apporté, je me dis que je vis un rêve. C'est difficile parfois même souvent mais notre quotidien est tellement beau que j'ai hâte de voir à quoi va ressembler notre nouvelle vie à 4... - je viendrais partager ça avec vous bien sûr ! ;)

Et vous les mamans de bébés en bas âge, comment s'est passé l'arrivée du deuxième enfant ?
N'hésitez pas à partager votre expérience en commentaire, ça pourrait en aider plus d'une (dont moi) !

Des bisous

Vous aimerez aussi...

7 petit(s) mot(s) doux

  1. Oh que je te comprends, Félix va bientôt avoir 1 an et on songe fortement à lancer bébé 2, mais j'ai les même interrogations que toi, vais-je y arriver? Comment trouver une organisation pour m'occuper autant des deux?
    Je suis pourtant sûre qu'une fois que bébé 2 est là toutes ces questions disparaissent petit à petit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire <3
      Je pense qu'en tant que maman il est légitime de se poser ce genre de questions. Après, je pense, encore une fois qu'on se met peut-être trop de pressions pour pas grand chose au final...;)

      Supprimer
  2. Coucou!
    Ton article m’a fait tilt car pour moi cela a été un peu l’inverse et en même temps je m’y retrouve dans le fait qu’une future maman se posera toujours un millier de questions... et se souvent celles-ci auront des réponses hyper symboles tandis que d’autres auxquelles tu n’avais même pas pensé viennent pimenter ton quotidien��
    Ma fille avait presque 3 ans quand je suis tombée enceinte (donc plus grande et avec un début d’autonomie) et contrairement -ou pas- à toi toute ma grossesse , le seul truc qui me taraudait c’était :  « vais-je aimer mon fils autant que ma fille? » c’est Absurde je le sais aujourd’hui mais clairement on adorait tellement notre Princesse que je n’arrivais pas à imaginer aimer autant une 2ème fois (spoil alert: si si c’est possible ;) )
    Bref je ne pensais pas du tout à l’organisation Car je me disais que cela ne pouvait pas plus chambouler que la 1ère fois et comme nous avions, comme toi, (re)trouvé une routine, une organisation du quotidien, je pensais que mon bonhomme allait s’y trouver une place facilement...
    Alors, facilement est un bien grand mot... mais j’ai trouvé qu il a fallu bien plus de temps pour retrouver un semblant de routine (mon fils a 3 ans maintenant) que pour la 1ère.
    Et je dis « semblant de routine » car en fait avant il y avait une routine, et quand il y avait un aléa « princesse » cela se calait sans que nous le ressentions vraiment...
    Mais avec 2, les aléas « infantiles » sont logiquement multipliés par 2 :D
    Les journées sont trop courtes en fait!!!
    Alors je ne dis pas que c’est Difficile...car comme tu le dis si bien « notre quotidien est tellement beau » mais comparé à notre vie à 2 et à 3, c’est plus sport au quotidien mais notre Vie est encore plus belle (si si c’est possible tu verras dans pas très longtemps!)
    Tout cela pour dire (désolée pour le roman mais tu m’as inspirée) que non, sans doute, tout ne se passera pas comme tu l’imagines mais il y a de fortes chances que cela soit même meilleur ��
    Et surtout, même si tu penses être au top niveau organisation, tu vas devenir la reine du top du top... la plupart du temps... le 2ème enfant t’apprends surtout à lâcher prise, les journées ne font que 24h et profiter de temps en temps malgré une machine en retard ça n’a pas de prix!
    Très bon courage pour tes derniers moments de grossesse et une très belle nouvelle vie à 4:):)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ps: désolée pour les jolies fautes d’orthographes et les auto-corrections de mon téléphone 🙈

      Supprimer
  3. Je pense que deux enfants rapprochés ça demande beaucoup d'énergie au quotidien mais peut-être sur un temps plus court... Les miens ont 6 ans d'écart et remettre la tête dans les couches et les biberons à 37 ans a été plus compliqué que prévu :d Je ne regrette pas mon choix, je n'avais pas envie du second tout de suite mais c'est sûr que ça secoue un peu au début.
    Après j'ai des copines qui n'ont pas senti de réelle différence avec l'arrivée d'un petit deuxième donc je pense que ça dépend vraiment de plusieurs facteurs : la santé de ton bébé, ton sommeil, ta disponibilité, si tu travailles ou non... Dans tous les cas ça reste un immense bonheur !

    RépondreSupprimer
  4. Coucou. Il y a toujours un stress à l'arrivée d'un nouvel enfant car l'équilibre est à retrouver. Mais finalement les choses se mettent en place naturellement et doucement. Il faut se faire confiance. Chez nous, on vient d'accueillir notre 4eme enfant, et je me suis posée les mêmes questions! :)

    RépondreSupprimer
  5. Je suis aussi maman de deux enfants rapprochés (13 mois d'écart). Ma fille a 2 ans et mon fils 11 mois. Nous arrivons bientôt au terme de cette première année de vie à 4 et nous en tirons un bilan très positif. Alors bien sûr c'est assez intense physiquement de gérer deux bébés à la maison mais ma fille est assez autonome de nature et l'arrivée de son frère l'a encore plus poussée à se débrouiller. Je pense que ça dépend des familles mais en ce qui nous concerne nous aimons vraiment élever des enfants d'âges rapprochés et nous avons même décidé de lancer le petit 3e. On verra d'ici quelques mois si je me suis trompée ou pas mais j'ai le sentiment que ce sera plus facile de passer de 2 à 3 que de 1 à 2. C'est quand ils sont 2 qu'on apprend à faire des choix, à leur demander de patienter et qu'on accepte plus facilement que les choses ne tournent pas toujours comme on l'aurait pensé au départ. Je vous souhaite une très belle rencontre avec votre bébé!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, j'y répondrai avec plaisir !