[0 à 3 mois] L'évolution de bébé !

by - 26 février

[0 à 3 mois] L'évolution de bébé ! maternité julieetsesfutilites.com

Depuis mon accouchement (le 18 octobre 2016 ), le temps passe à une allure folle... J'ai beau profiter de chaque instant avec mon petit bonhomme, le temps m'échappe. Estao a déjà fêté ses 4 mois ce 18 février, l'occasion pour moi de faire un petit bilan de ces trois premiers mois passés à ses côtés. Personnellement, j'adore lire ce genre d'articles chez les blog-copines mamans elles aussi. C'est toujours émouvant et drôle de voir comment chaque bébé évolue à sa manière...

LE SOMMEIL

Je commence par cette catégorie car c'est une chose que je redoutais avant même de tomber enceinte ! Je suis une grosse dormeuse et j'avais terriblement peur de ne plus pouvoir tout simplement dormir. Et puis, les amis déjà parents ne vous réconfortent pas à ce sujet... "Profite de ta grossesse, tu verras, FINIES les grass' mat' !". Alors, oui, soyons honnêtes: au début, les nuits sont très courtes et les journées très longues, la faute au manque de sommeil. Pendant ses trois premières semaines de vie, Estao a dormi dans son couffin, voire dans notre lit, à côté de moi dans notre chambre. Il s'endormait vers 4H après une énième tétée et se réveillait vers 9H. Et je peux vous dire que 5H de sommeil presque non-stop, c'était du pain béni ! Puis, un pic de croissance combiné à un allaitement assez compliqué - pour (re)lire mon expérience à ce sujet, c'est ici ! a fait que petit bonhomme restait au sein de 1H à 6H du matin, me laissant à peine 30 centimètres pour dormir et 4H devant moi pour piquer un petit somme. La douleur était physique et mentale. Cette période qui a duré 4 jours a vraiment été difficile pour moi. Jusqu'au jour où j'ai remarqué qu'Estao prenait l'habitude de s'endormir au sein, dans mon lit, près de moi. Dormir dans son couffin près de nous ne lui suffisait plus. Mais même avec tout l'amour que je porte à mon fils, le cododo était inenvisageable pour moi - pour tout vous dire, mon corps s'en souvient encore puisque je dois refaire des séances d'ostéo pour remettre mon bassin en place.

J'ai lu tout ce que je trouvais sur le sommeil chez le nourrisson. Ce qui m'a permis d'apprendre qu'un bébé adore la routine. Pour qu'il fasse ses nuits le plus tôt possible, il faut ritualiser son sommeil. Ça l'aide déjà à ne plus confondre le jour et la nuit mais aussi à commencer à faire des nuits complètes. L'alimentation est également un point primordial dans ce rituel. Un enfant rassasié la journée va alors faire des réserves pour la nuit et ne se réveillera pas pour réclamer un biberon ou une tétée. C'est ce que j'ai fait pour mon petit bonhomme. Pour sa première nuit, je l'ai couché à minuit. Avant ça, je lui ai donné son bain, une tétée, je l'ai rassuré en lui disant que son papa et sa maman étaient juste à côté de lui et que si jamais il avait besoin de nous, nous étions là dans la seconde. Au préalable, la journée, j'avais essayé de lui faire faire plusieurs siestes dans son lit pour l'habituer à son nouvel environnement, sa chambre. Résultat: je me suis levée 2 fois la première nuit pour des tétées mais je sentais qu'il avait plus besoin de ma présence et il s'est finalement levé le lendemain vers 9H. L'expérience était concluante ! La nuit suivante, j'ai refait la même chose: bain - tétée - chanson - câlins et au dodo ! Et cette fois-ci, il ne s'est pas réveillé de la nuit, nous étions tellement fières de notre petit bonhomme ! Aujourd'hui, Estao a 4 mois, il fait des nuits de 11H voire 12H non stop, se couchent à 22H30 maximum et se lève entre 9H et 10H grand max, toujours seul dans sa chambre.

L’ÉVEIL

En l'espace de 3 mois, c'est fou comme il s'éveille au monde. Déjà, à la maternité, il observait les gens qui l'entourait. Maintenant qu'il a 4 mois, c'est encore plus vrai ! Il reconnait sa famille et nos amis ainsi que la pédiatre ahah ! Au début, il ne faut pas le cacher, les interactions avec bébé sont assez minimes. Puis, les semaines passent et bébé grandit. Il commence à faire des sourires, à rires aux éclats, à attraper, à jouer... Bref, à interagir avec son environnement et c'est juste trop mignon ! Mon moment préféré de la journée, c'est quand je vais le chercher le matin dans son lit. Il me fait de grands sourires et secoue les bras dans tous les sens !

Avec ses 63 cm et ses 6,450 kg, il se redresse pour se mettre debout et assis. Il tient bien sa tête quand il est sur le ventre. Il arrive d'ailleurs à se mettre sur le dos mais ne sait toujours pas se servir de ses jambes. Chaque chose en son temps ! Ses petits pieds l'intéressent beaucoup mais Monsieur a la flemme de lever ses jambes, il s'arrête toujours à mi-parcours ahah ! Il est fasciné par la lumière, il peut rire tout seul en regardant les jeux d'ombres au plafond par exemple !

L'ALIMENTATION

Comme je le disais dans mon article sur l'allaitement, je l'ai allaité exclusivement le premier mois. On a du introduire un complément de lait artificiel par la suite. Alors qu'il avait 2 mois, son alimentation est devenue mixte: autant de biberons que de tétée. Autant vous dire que bébé mangeait bien à la cantine ! A 3 mois, il buvait 180 voire 210 ml de lait. Aujourd'hui, on a largement atteint les 240 ml en plus de la tétée du matin. Ce mois-ci, nous allons commencer progressivement la diversification, une autre étape ! Mais j'y reviendrai dans un prochain article ;)

Depuis le début, il a bien toléré le lait 1er âge Hipp, un lait dit "bio"c'est à dire sans OGM, sans antibiotiques et sans gluten. Il ne contient que des ingrédients issus de l'agriculture biologique. C'est un point sur lequel je ne voulais pas déroger. Même si ce type de lait artificiel n'est pas parfait, on essaie de limiter "les dégâts" comme on peut !


Je vous donne rendez-vous dans quelques semaines pour parler du deuxième trimestre ! ;)
N'hésitez pas à me rejoindre sur Instagram via les instastories où il m'arrive bien trop souvent de partager mon quotidien de maman !


Des bisous


Vous aimerez aussi...

0 petit(s) mot(s) doux

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, j'y répondrai avec plaisir !